Jardin intérieur sous contrôle environnemental automatisé

Jardinage intérieur

Laitue Vulcan Red – Première Récolte de Salade

La laitue Vulcan Red est une variété de laitue à feuilles rouges de type qui tolère très bien la croissance dans un système hydroponique.

snc00179_sml

La Vulcan Red possède un tronc central de petite dimension, les feuilles sont larges et frisées d’un rouge brillant avec une petite touche de vert pâle en couleur de fond et leur texture est tendre. En tenant compte de ces caractéristiques esthétiques et gustatives, elle est aussi délicieuse qu’elle est ornementale.

Ce cultivar offre un bon rendement autant en jeune pousse qu’une fois arrivé à maturité au bout de 50 jours. La croissance est vigoureuse, uniforme et produit un rendement élevé et constant.

snc00173_sml

La Vulcan Red présente une bonne résistance à la nécrose marginale (“tipburn”) des feuilles et est lente à monter en graine. Pendant que certaines laitues deviennent vite amères, la Vulcan Red est résistante à la chaleur même lors des chaudes journées d’été.

Elle est considérée comme une des laitues les plus amères disponibles actuellement dans les grandes surfaces.

L’amertume augmente généralement lorsque la laitue Vulcan Red pousse à des températures élevées et pourrait être reliée à sa teneur élevée en phénols.

snc00175_sml

Spécifications et caractéristiques:
Famile: Asteraceae
Genre: Lactuca
Espèce: sativa
Cultivar: Vulcan
Hauteur: 30-45 cm (12-18 po.)
Exposition: Plein soleil
Maturité: 50 jours
pH optimal:
6.6 à 7.5 (neutre)

Liens à consulter:

  • Tableau de la résistance aux maladies des laitues à feuilles rouges (Lien)

  • Humidité relative et Déficit de pression de vapeur

    Observations de Température, d’Humidité relative, de Deficit de Pression de Vapeur et de Point de rosée:

    • Température: 24.2 C (75.6F) [Min: 19.3 C | Max: 27.8C]
    • Humidité: 42,6% [Min: 34%  | Max: 67.3%]
    • DPV: 10.31 milibars (1.031 kPa)
    • Point de rosée:  1.5C (52.7F)
    Température Humidité relative

    ================================================

    L’Humidité Relative et le Déficit de pression de vapeur sont des conditions environnementales ayant une influence sur la santé et la croissance des plantes.

    Définitions:

    1. L’Humidité Relative (RH%) est la quantité de vapeur d’eau présente dans l’air ambiant à une température donnée par rapport à la quantité maximum de vapeur d’eau que l’air peut contenir avant que l’eau se condense en gouttelettes (voir tableau plus bas). L’humidité relative agît sur les processus d’évaporation de l’eau pour les plantes et de la sueur (transpiration) pour les animaux; donc influence directement la croissance des plantes et la régulation de la température du corps  chez les animaux.Dans une résidence, l’humidité relative optimale s’établit autour de 40%. tandis que dans une serre ou un jardin intéreur, le niveau optimal se situe plutôt entre 60% et 80%.

    2. Le Déficit de pression de vapeur (DPV) est la différence entre la quantité d’humidité dans l’air ambiant par rapport à la quantité d’humidité que l’air ambiant peut contenir lorsque celui-çi en est saturé.

      Le DPV combine en une seule mesure les valeurs d’humidité relative ET de température ambiante ce qui en simplifie le suivi et en permet la modulation avec des systèmes asservis tel que unité de chauffage, humidificateur et déhumidificateur.

      Cette mesure combinée est à l’inverse de celle de l’humidité relative; lorsque la HR% est élevée, la DPV est basse (voir tableau çi-dessous). Tout comme l’humidité relative, le déficit de pression de vapeur agît directement sur la capacité de transpiration des plantes donc sur leur croissance.

      Effets de l’humidité sur les plantes:

      Si l’humidité est trop basse  (DPV élevée), le stomate des feuilles tendent à se fermer pour limiter la transpiration et prévenir le déssèchement. Cette condition ralentit le taux de croissance de la plante.

      À l’inverse, lorsque le taux d’humidité est trop élevée (DPV basse) , le stomate s’ouvre complètement ce qui, paradoxalement, empêche aussi une évaporation optimale; les conséquences sont une indisponibilité de certains minéraux nécessaires à la croissance comme le calcium.

    Le DPV peut se résumer en trois valeurs (minimum, optimal et maximum) ce qui en facilite grandement le suivi tel que présenté dans le tableau çi-dessous:

    DPV Minimum DPV Optimal DPV Maximum
    4.5 mbar 8.5 mbar 12.5 mbar
    Conditions: trop froid et humide
    Actions: chauffer et déshumidifier
    Conditions: trop chaud et sec.
    Actions: refroidir et humidifier

    Tableau #2 de la Température, de l’Humidité relative et du Déficit de pression de vapeur combinés (en millibars)
    Graphique VPD

    Note: la partie rouge indique un besoin de déshumidification, la partie verte est la condition optimale et la partie bleue un besoin d’humidification.


    Aéroponie et oxygénation

    snc00167_sml
    open source video, online video platform, video streaming, video solutions L’oxygénation forcée de la solution nutritive assure une disponibilité constante et en quantité suffissante d’oxygène dissous, directement accessible aux racines des plantes qui baignent presqu’entièrement dans la solution nutritive.

    L’oxygénation de la solution nutritive est effectuée en trois étapes:

    • la première oxygénation est initiée dans le réservoir de solution nutritive au moyen d’une pompe à air connectée à 2 pierres à air de 6 pouces; ces dernières sont situées tout juste à l’entrée de la bouche d’apport (intake) de la pompe à eau.
    • la seconde, la plus importante de toutes, s’opère lorsque la solution est pulverisée sous pression dans les canalisations à proximité des racines.
    • la troisième, de moindre importance, se fait lorsque la solution s’écoule par le drain de chaque canalisation vers le réservoir; ce qui complète le cycle d’oxygénation de la solution nutritive.

    snc00167_sml

    Un test de mesure de la quantite d’oxygène dissous actuellement produit par le système aéroponique donne une lecture entre 8-10 mg/L approx.

    L’oxygène dissous actuellement disponible dans le système est en quantité suffisante pour les besoins des plantes du jardin intérieur. Plus d’infos

    Prendre note que la quantité minimale d’oxygène dissous est de 4-6 mg/L tandis que la super-saturation est atteinte autour de 20mg/l.



    Développement futur:

  • Mesure en continu du taux d’oxygène dissous dans le réservoir et dans les canalisations à proximité des racines
  • Un tableau de référence pratique Formules pour calculer le taux de dilution de l’oxygène dans l’eau.


    Jardin Interieur

    open source video, online video platform, video streaming, video solutions

    Controle Environnemental

    open source video, online video platform, video streaming, video solutions